MODE ETHIQUE - ZERO DECHET - VIE LOCALE

Mode de vie (presque) zero déchet...par où commencer?

Vous en avez assez que vos poubelles débordent ? 

Vous avez envie d'une vie plus saine, moins polluante pour vous et la nature ?

Vous voulez faire votre part, en bon petit colibri, passer à l’action, pour aider notre Planète, à faire sa transition écologique ?

Et si vous changiez votre manière de vivre en réduisant vos déchets ?

Certains déchets sont recyclables, mais beaucoup ne sont jamais recyclés.

Et surtout, une bonne partie pourrait être évitée. 

« Le meilleur déchet est celui qu’on ne crée pas »

 

Alors concrètement par où commencer ?

Il n’y a pas de « meilleure » solution et surtout pas de compétition à faire sur le sujet.

L’important, c’est que chacun trouve ses gestes, ses actions au quotidien pour avancer dans sa transition.

Pour ma part, je trouve assez intéressant de démarrer par une « autopsie » de sa poubelle.

Une fois la source des déchets identifiée, il sera plus facile de trouver les gestes à mettre en place pour éliminer ou transformer ces déchets pour une solution durable.

L’idéal est même de les identifier, pièce par pièce.

Pour chaque déchet, il peut alors y avoir plusieurs solutions …le refuser, le réduire, le réutiliser, le recycler ou le composter.

 

« Le volume de nos ordures a baissé depuis 2013, mais reste trop conséquent : 568 kg de déchets /habitant et par an, avec une part élevée de déchets qui pourraient être compostés, recyclés ou tout simplement évités. » (Source ADEM)

En regardant de plus près la composition moyenne de la poubelle d’un français, un bon tiers pourrait être composté ou diminué, en gérant mieux la quantité du gaspillage alimentaire. Et d’ici le 31 décembre 2023, il sera obligatoire de trier ces bio-déchets à part.

Il est temps de prendre de nouvelles habitudes.

Avec un peu d’organisation, on peut très vite faire baisser leur quantité en :

- planifiant les menus et élaborant une liste avant d’aller aux courses (batch cooking…)

- en achetant en vrac seulement la quantité qu’on a besoin

- en conditionnant les restes pour un autre repas, en les ré-accommodant autrement

- faire son compost, et il y a des solutions pour les personnes vivant en appartement (lombricomposteur, les transfarmers, composts collectifs …)

- adopter des poules…

  

Bref,plus qu’un objectif de ne produire aucun déchet, la démarche « zéro déchet » est un état d’esprit, une prise de conscience qui va donner envie d’adopter un mode de consommation différent.

Le but n’est pas de se sentir privé, mais de se responsabiliser, de questionner l’ensemble de nos habitudes et de consommer plus intelligemment, pour devenir un Consom’Acteur, en vous réappropriant votre pouvoir d'achat, et vous interrogeant sur les conséquences de votre consommation sur l'environnement et plus généralement sur les effets néfastes que peut causer la " sur" consommation.

Ce n’est pas non plus le but de se rajouter une charge mentale ou un stress avec un objectif « zéro » impossible à atteindre, le simple fait de vivre génère des déchets (nous respirons et rejetons du dioxyde de carbone)

Le mode de vie zéro déchet c’est avant tout l’anti-gaspillage, la sobriété, le minimalisme dans tous nos actes et le respect total de la nature et du vivant.

 


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés